Aller au contenu principal

enveloppe calendrier flèche

Coups de coeur

Disposition
couverture du document
Avis

Makeda et Simone sont deux petites filles qui s’aiment. On suit leur quotidien rempli de jeux, de rêves, toujours débordantes d’imagination. Même s’il y a beaucoup d’amour entre elles, parfois ça gronde dans leurs cœurs et elles se disputent. Makeda aimerait bien comprendre pourquoi.

L’amoureuse de Simone est un bel album coloré et poétique qui met en avant la diversité sans en faire le sujet. Ici on parle surtout des sentiments qu’on peut déjà ressentir enfant sans toujours les comprendre et de ce que ça fait d’aimer.

Communaute
Critiques
couverture du document
Avis

Suivez la vie parfois mouvementée de Popote la petite crotte
dans sa maison. Un album très mignon et coloré pour apprendre
aux tout-petits que le popo, c’est dans le pot !

Communaute
Critiques
couverture du document
Avis

Aimer, c'est parfois laisser partir. C'est le propos de cet album, sujet peu abordé sous cet angle jusqu'à présent en littérature jeunesse. Les illustrations chaleureuses et colorées, servent le texte d'une grande justesse. Un immense coup de cœur !

Communaute
Critiques
couverture du document
Avis

Voilà encore une affaire bien mystérieuse pour le célèbre détective et son associé le docteur Watson … Un chausson manquant, un ticket ainsi qu’une poudre retrouvée sur un confrère amnésique de Watson et des disparations rapprochées de londoniens s’enchaînent alors ! Que se passe-t-il donc ?
En suivant le fil rouge de l’enquête, plongez littéralement dans le palais mental de Sherlock Holmes pour suivre ses suppositions, ses conclusions et son cynisme mordant !
Série en 2 tomes

Communaute
Critiques
couverture du document
Avis

Pour ce troisième album, Jain rebat les cartes.

Elle mêle étroitement musique et dessin. En effet, « The Fool » fait référence au tarot de Marseille, dont elle a créé un jeu entier pour accompagner l’album. Elle associe à chaque chanson une carte.

Composé principalement à la guitare et à la voix, l’album se démarque de ses deux premiers opus. Elle nous propose des chansons plus mélodiques, aux sonorités pop-folk inspirées des années 70. Le tout donne des airs cosmiques et psychédéliques, à découvrir !

Communaute
Critiques
couverture du document
Avis

En 1977, Steve Hackett quitte le groupe Genesis où il exerce ses talents de guitariste depuis six ans. Un an plus tard, il sort son deuxième album solo dans lequel il peut laisser libre cours à son talent, loin des restrictions artistiques de son ancien groupe.
L’album a la particularité de ne pas avoir de ligne directrice : 10 pistes, 10 ambiances.

Narnia, la première chanson de l’album est entraînante et positive. Elle est inspirée par les célèbres romans de C.S. Lewis et est interprétée en duo avec Steve Walsh du groupe Kansas, que nous retrouvons également sur l’excellent titre Racing A.
Richard Havens donne de la voix dans How can I ?, un très beau titre au sonorité folk.
Et enfin le titre Please don’t touch !, qui donne son nom à l’album est une composition instrumentale électrisante en trois parties. Elle avait été rejetée par Genesis pour leur album Wind and Wuthering, ce qui avait motivé Steve Hackett à quitter le groupe.

Steve Hackett est une référence du rock progressif, à découvrir pour les novices du genre et à redécouvrir pour les autres !

Communaute
Critiques
couverture du document
Avis

C’est le soir, Séraphine va se coucher et demande à son Papa de lui lire le livre bleu. Ensemble, ils entrent dans ses pages et imaginent qu’ils partent très loin. Leur voyage les mène dans des endroits fabuleux, impressionnants mais toujours paisibles. Au milieu du livre, c’est la Maman de Séraphine qui arrive pour imaginer toujours plus d’histoires incroyables.

Le livre bleu est un album poétique qui invite petits et grands à rêver, tous ensemble, pour créer quelque chose de magique. Une merveille à découvrir en famille !

Communaute
Critiques
couverture du document
Avis

Ce très bel album, nous embarque et nous étonne sur le nombre des différentes apparitions et utilisations de la fumée. Accompagné d’un texte d’Henry Herz qui donne vie à cet élément naturel. Mercè López illustre magnifiquement le livre avec un travail appuyé sur le jeu de lumières et son choix très pertinent des couleurs qui crée une atmosphère particulière à chaque page. Je suis la fumée est un livre où il ne faudrait pas passer à côté !

Communaute
Critiques
couverture du document
Avis

Tiến a douze ans. Ses parents sont des immigrés vietnamiens, naturalisés américains depuis peu. L’éloignement avec le reste de la famille restée au Vietnam pèse sur le cœur de la mère, tandis que Tiến peine à avouer son homosexualité.

C’est au travers des contes que se raconte la famille le soir, que les langues se délieront et que les chagrins s’apaiseront.

Les récits remplis de poésie s’entremêlent, pour nous offrir un comics touchant aux dessins magnifiques. Magique !

Communaute
Critiques
couverture du document
Avis

Une incroyable fresque qui suit l'histoire de quatre générations d'hommes tout au long du 20e siècle. Tous portent le prénom d'un arbre, comme un hommage à ceux qui peuplent le Morvan, terre natale de cette histoire et de cette famille. Une lecture forte et tendre, entre la petite et la grande histoire, qui nous fait vibrer, comme tous les romans d'Anne-Laure Bondoux. Prix pépites 2023.

Communaute
Critiques
couverture du document
Avis

Alidade vit dans un village contrôlé par les Manteaux Noirs qui terrorisent et asservissent les habitants. Rêvant de liberté, elle s’aventure dans la forêt et y découvre un arbre magique où vit un mystérieux animal, un Memri nommé Blue.
Blue lui révèle que pour sauver sa vallée, elle va devoir la cartographier. Alidade réussira-t-elle à devenir une Mapmaker et ramener la paix ?
Une fois encore, la maison d’édition Kinaye frappe fort ! Les Mapmakers et la magie oubliée est un magnifique comics pour tous les amoureux d’aventure et de nature. Inspirant !
Série terminée en trois volumes.

Communaute
Critiques
couverture du document
Avis

Le cerveau et les neurosciences étant des sujets complexes, ce livre peut faire peur, mais Albert Moukheiber arrive à les vulgariser.

Il arrive à expliquer de façon simple et concrète (notamment grâce à des histoires vraies) comment notre cerveau nous joue des tours.

C’est un livre qui devrait être lu par tout le monde, il est important aujourd’hui de savoir analyser une information, avoir une pensée critique, connaître les principaux biais cognitifs, afin de prendre des décisions et de revoir nos croyances en toute connaissance de cause.

Communaute
Critiques