Aller au contenu principal

enveloppe calendrier flèche

Disposition

Actualités

Coups de coeur

couverture du document
Avis

Misha est une petite fille reliée à une étrange et imposante bulle noire. Personne ne la voit sauf elle. Elle essaie par tous les moyens de s’en débarrasser mais rien n’y fait. Celle-ci est toujours là. Un jour, elle s’engouffre à l’intérieur afin de l’explorer.
Un texte court et de superbes illustrations s’équilibrent parfaitement pour nous proposer une épopée fantastique digne de grands romans de fantasy.

Communaute
Critiques
couverture du document
Avis

En 1977, Steve Hackett quitte le groupe Genesis où il exerce ses talents de guitariste depuis six ans. Un an plus tard, il sort son deuxième album solo dans lequel il peut laisser libre cours à son talent, loin des restrictions artistiques de son ancien groupe.
L’album a la particularité de ne pas avoir de ligne directrice : 10 pistes, 10 ambiances.

Narnia, la première chanson de l’album est entraînante et positive. Elle est inspirée par les célèbres romans de C.S. Lewis et est interprétée en duo avec Steve Walsh du groupe Kansas, que nous retrouvons également sur l’excellent titre Racing A.
Richard Havens donne de la voix dans How can I ?, un très beau titre au sonorité folk.
Et enfin le titre Please don’t touch !, qui donne son nom à l’album est une composition instrumentale électrisante en trois parties. Elle avait été rejetée par Genesis pour leur album Wind and Wuthering, ce qui avait motivé Steve Hackett à quitter le groupe.

Steve Hackett est une référence du rock progressif, à découvrir pour les novices du genre et à redécouvrir pour les autres !

Communaute
Critiques