Newsletter des bibliothèques d'Auxerre n°2

 

Newsletter des bibliothèques d'Auxerre

 

Comité de lecture BD Ados/adultes

Un comité BD ? Quésaco ?

Vous êtes un lecteur fan de BD ? Vous souhaitez au contraire découvrir cet univers et échanger avec d'autres passionnés ?
Alors nous vous proposons de venir partager vos impressions de lecture et présenter vos coups de cœur... vos livres préférés sous le bras !
Retrouvons-nous une fois par mois à l'auditorium de la bibliothèque Jacques-Lacarrière, de 15h00 à 16h00, les samedis 15 octobre, 26 novembre, 17 décembre et 21 janvier.

" BD-tectives " : et toutes ces bulles, elles servent à quoi ?

Du 13 octobre au 16 décembre, vous verrez les murs des bibliothèques ainsi que notre portail s'orner de bulles. Il s'agit des « BD-tectives ».
Le principe est simple : chaque bulle représente une case zoomée, issue d'une BD. Partez à leur recherche et faites appel à vos souvenirs pour trouver de quelle BD elles proviennent...
Les réponses vous seront données à partir du 17 décembre, sur le portail ainsi que dans les bibliothèques. De quoi vous laisser le temps d'enquêter !


• Prochaine rencontre : Samedi 15 octobre à 15h00. Bibliothèque Jacques-Lacarrière. Auditorium. Pour les adolescents à partir de 15 ans et les adultes. Entrée libre.

Cliquez ici »

Coups de coeur des bibliothécaires

 

Section Adulte Macha Fogel - Quelques heures cruciales dans le dojo du président de la grande Russie

Limieux Éditeur, 2016.

Le président de la Grande Russie, Boris Anatolevitch, aime le sport. Il pratique régulièrement le judo ou le sambo, l'équivalent russe. Mais au fil de ses entraînements, de ses combats, de ses rencontres avec les grands de ce monde, de ses souvenirs, de ses relations avec ses proches, il prépare un plan. Un plan de grande envergure qui se peaufine et se développe pour déterminer le futur de son poste, et sur qui il peut compter.
Toute l'histoire se dessine entre les missives qui lui sont adressées et qui préparent cet événement que l'on ne découvrira que plus tard. Entre ces moments, on suit les réflexions et les souvenirs de l'autocrate. Ce qui ne pourrait être qu'un banal exercice de style est au contraire une leçon d'écriture, où l'exercice du pouvoir et l'entraînement physique sont considérés avec un œil humain perpiscace, pragmatique mais aussi enveloppé d'une étrange poésie.
Vous l'aurez peut-être deviné, le personnage principal est fortement calqué sur la vie et la personnalité de Vladimir Poutine. Et c'est bien ainsi que l'on s'imagine le président de la Grande Russie. L'auteur, correspondante à Moscou, nous fait plonger dans le monde russe et arrive à faire ressentir de l'empathie pour son personnage principal, malgré une source d'inspiration paradoxalement assez froide. Le portrait est finement tracé et la lecture se consomme d'un seul trait.

Cliquez ici »

Section Adolescents Enrique Fernandez – L'Ile sans sourire Éditions Drugstore, 2009.

Milander Dean, géologue bougon et triste arrive sur l'île de Yukulkany afin d'étudier les roches. Il fait la connaissance d'Elianor, une petite fille pleine de joie et de fantaisie qui essaie, à sa manière de lui apporter un peu de bonheur. Jusqu'au jour où elle apprend le naufrage de son père, parti en mer...
Par son ambiance fantastique et folklorique, ce one-shot nous plonge dans un univers qui nous rappelle celui du réalisateur japonais, Miyazaki. La fin positive de l'histoire donne également envie aux lecteurs de poursuivre cette aventure avec le géologue et de savoir comment il va rechercher sa femme.

 

Cliquez ici »

 

Section Bibliothèque Annexe Grégoire Delacourt – On ne voyait que le bonheur JC Lattès, 2014.

On ne voyait que le bonheur est le titre trompeur d'un roman « coup de poing ». Décousu par sa forme, il faut en apprivoiser les distorsions pour remarquer leur mimétisme avec les vies des personnages. Et pour cause : ces vies sont de celles que l'on comprend ainsi, au mépris de la chronologie.
Antoine, expert en assurance, estime les vies de ses clients. Lorsqu’au creux d’une nuit il se perd à estimer la sienne, il relate ce qu’a été son existence avant qu’il ne commette un acte désespéré. Ses réflexions nous livrent le portrait des héritages qui façonnent la vie des hommes. Ainsi, l’absence d’une mère, la lâcheté d’un père et la tendresse pour une sœur au vocabulaire estropié  marquent l'enfance, tandis que l’abandon d'une femme ou un licenciement impactent l'âge adulte.
Lorsque le récit cède la place à Joséphine, la fille d'Antoine, c'est la haine de cette dernière qui parle de sa reconstruction suite à l'acte de son père. La rédemption de l'un et l’apaisement de l'autre s’écriront quant à eux au Mexique, dans l’impétueuse beauté de l’Océan Pacifique.
A l'aide de chapitres courts, Grégoire Delacourt traite de manière magistrale des enfances marquées par les erreurs des adultes, de l’incidence des vies de nos parents sur les nôtres, et de la force du pardon.

 

Cliquez ici »

Autres numéros

Abonnez-vous !

Abonnez-vous à la newsletter « Newsletter des bibliothèques d'Auxerre »

Image CAPTCHA