4/5

1 avis

A la folie

Sorman, Joy (1973-....). Auteur

Edité par Flammarion. Paris , 2021

Issu d'une immersion de l'auteure au sein d'une unité psychiatrique, ce roman met en scène les patients et les soignants dans leur vie au quotidien et dans des moments plus particuliers.

Suggestions

Du même auteur

Comme une bête | Sorman, Joy (1973-....). Auteur

Comme une bête

Auteur : Sorman, Joy (1973-....). Auteur | Livre | Gallimard. Paris | 2012

Pim aime tant les vaches qu'il est devenu apprenti boucher. Il prend cela très à coeur et exerce son métier avec passion.

Peau de l'ours (La) | Sorman, Joy (1973-....). Auteur

Peau de l'ours (La)

Auteur : Sorman, Joy (1973-....). Auteur | Livre | Gallimard. Paris | 2014

Le narrateur, mi-ours, mi-homme, évoque sa vie difficile. Plus animal qu'humain, il devient une bête de cirque, et rencontre, de par le monde, des êtres humains difformes et des femmes avec qui il noue des relations d'amitié ou d'...

Sciences de la vie | Sorman, Joy (1973-....). Auteur

Sciences de la vie

Auteur : Sorman, Joy (1973-....). Auteur | Livre | Le Seuil. Paris | 2017

A 17 ans, Ninon Moise est frappée de la malédiction familiale qui touche toutes les filles aînées de sa famille depuis le XVIe siècle. Les médecins parlent d'allodynie tactile dynamique, mais Ninon refuse son destin tout tracé.

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • A la folie 4/5

    À partir de quel moment peut-on être déclaré fou ? Suis-je susceptible de me retrouver à la place de Franck, Maria, Youcef et tous les autres patients du pavillon 4B de l’hôpital psychiatrique dont Joy Sorman nous dresse les portraits avec simplicité, sincérité et brio ? À travers les yeux de l’auteure, le lecteur est invité à entrer dans ce lieu clos, méconnu et intimidant, et à pénétrer les pensées - parfois les plus intimes - des patients. On assiste à des accès de rire, de larmes, à de la douleur, de la joie, de la solitude, de l’incompréhension… Mais au fond, sommes-nous si différents ?

    par Section Adulte Le 22 janvier 2022 à 16:50